À Propos 

« If this grand panorama before me is what you call God, then God is not dead »

– Agalloch


(Re)Bonjour !
Si vous êtes ici, c’est que vous êtes un minimum curieux (comme je vous comprend ). Voici donc quelques petites infos sur moi, afin de mieux comprendre mon esthétique et les sujets qui me fascinent. 

Signant tout ce que j’entreprends sous le pseudonyme de Cvrkku (anciennement Kurkku), et ce, depuis quelques années déjà, je suis en fait une jeune haut-alpine ballottée par le vent, ça et là, d’un coin à l’autre de la France, de l’Europe et jusqu’aux terres froides de Finlande. Je suis actuellement étudiante sur Aix en Provence pour devenir Professeur Documentaliste (si si, les « dames du CDI » ont un CAPES et sont de VRAIS profs), profession qui semble lier des domaines qui me passionnent : la lecture, la pédagogie et un certain rapport au numérique.

Au delà de ces considérations toutes factuelles, je suis une grande rêveuse atteinte de weltschmertz* mais qui refuse de laisser tomber ses utopies. J’ai ainsi développé une vision panthéiste du monde qui consiste à considérer la Nature au sens large comme la seule force créatrice qui régit notre monde et nous englobe nous, humains, ainsi que tout autre chose -vivante ou non. Il ne s’agit pas vraiment pour moi d’une religion à part entière mais d’une philosophie de vie. Je suis également férue d’ésotérisme et d’occultisme, intérêts provenant de ma sorcière de mère et de ma véritable grande obsession: l’étude des folklores (ou folkloristique comme j’aime l’appeler). Cet intérêt tout particulier pour nos racines et la Nature qui nous entoure et nous englobe m’a donné l’envie d’immortaliser certains instants fugaces de beauté qui nous frappent lorsque l’on prend le temps d’y prêter attention.

(*weltschmertz : concept psychologique hérité du romantique allemand Jean Paul représentant une vision pessimiste du monde dans lequel notre esprit ne peut être satisfait)

La photographie de nature
m’est donc apparue comme une évidence. Au départ,  je photographiais ce qui me plaisait lors de mes balades,  puis je me suis mise à envisager mes promenades comme une occasion de photographier et d’expérimenter à mon petit niveau. Je ne suis pourtant pas une technicienne.  La photo est pour moi un langage artistique. 

Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur. 

– Henri Cartier-Bresson

Bonjour,  moi c’est Franz ! Moi c’est le technicien.

Ma rencontre avec Cvrkku remonte à l’année 2012… oui c’est ça. Ah on en a fait du chemin depuis le temps ! Je me rappelle encore le jour où elle est venue me chercher à la poste de Tampere,  en Finlande.  Brrr il faisait froid mais j’ai tenu le coup !  Au début, Cvrkku n’avait pas vraiment conscience de mon potentiel.  J’étais sous-exploité mais on a quand même fait de belles photos de concert ensemble.  Ensuite,  on a fait plus ample connaissance et je suis devenu son compagnon de balade préféré.

Alors, oui, je sais que j’ai des défauts.  On m’a pas appris ce que c’était le RAW alors que mes frères et soeurs aînés eux, ils maîtrisent. Et puis je suis qu’un petit bridge alors que dans le monde des photographes,  c’est les reflex qui sont les rois. Mais moi au moins, je suis léger,  et j’ai un très bon zoom.

Des fois, j’ai un peu peur d’être remplacé quand je la vois lorgner sur des reflex. Mais je sais que je garderai toujours une place spéciale dans son coeur. 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :