Petite fleuriste 

Nous voilà répartis en Thuringe,  avec une photo prise dans le centre de Eisenach après ma visite du château de la Wartburg. Je vais être honnête avec vous.  Cette petite bourgade ne m’a pas vraiment charmée. 

Cependant,  je n’ai pu m’empêcher d’admirer cette scène sculptée en fer forgé sur l’enceinte d’un modeste fleuriste qui se confondait avec un clocher de la ville.  L’innocence et la légèreté que je voyais en cette fillette contrastait avec la  noirceur du fer tordu. Le tout me fit penser à l’illustration d’un conte sombre,  voire « Burtonnien ».

C’est finalement un cliché très simple mais qui rend à la fois hommage à notre imaginaire et à ceux qui le forgent. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :